Logo of the NYBB

Banque de Cerveaux de New York à l'Université de Columbia

Centre de Recherche de la Maladie d'Alzheimer
L'Institut Taub

Don du cerveau

Nos conseillers extérieurs (en anglais)

French version English version
Spanish version German version

La plupart des affections neurodégénératives sont exclusives du genre humain. En conséquence, pour la recherche scientifique dont le but est de comprendre les méchanismes morbides, la valeur des cerveaux appartenant à d'autres espèces que celle du genre humain est limitée. Il est donc crucial que les chercheurs aient accès aux cerveaux d'humains que l'on prélève dès que possible après le décès. De surcroît, un diagnostic précis dépend fréquemment d'un examen postmortem approfondi du cerveau (autopsie du cerveau).

Une autopsie du cerveau a lieu après la mort. L'autopsie du cerveau ne défigure pas le donateur et n'altère pas les obsèques.

Ce sont des anomalies génétiques qui causent certaines maladies neurodégénératives telles que des formes des maladies d'Alzheimer ou de Parkinson et la maladie de Huntington. Dans de tels cas, une autopsie du cerveau peut contribuer à l'identification de dysfonctionnements génétiques causals. Les informations ainsi obtenues peuvent être fort utiles pour les membres de la familles du patient.

L'autopsie du cerveau d'individus sans maladie neurodégénérative ou neuropsychiatrique - donc l'obtention de cerveaux humains normaux - est cruciale pour la recherche. En effet, pour déterminer les causes des maladies cérébrales il faut que l'on puisse comparer les données normales avec les données anormales. Afin de faciliter la recherche des maladies neurodégénératives le 'Taub Institute' de l'Université de Columbia à New York a créé la 'New York Brain Bank' (NYBB). La NYBB est le lien indispensable entre les familles, le personnel soignant, les donateurs de cerveaux ou d'organes, les médecins traitant ou les cliniciens et les chercheurs. Quiconque donne son cerveau avec autorisation de le prélever dès que possible après son décès contribue aux efforts dont le but est de déterminer pourquoi et comment les maladies neurodégénératives se développent et surtout comment on pourra les prévenir ou même les guérir.

Pour en savoir davantage sur la façon de donner son cerveau à la science après le décès nous vous prions de téléphoner à un coordinateur de la recherche, ou de consulter notre site Taub Institute.

Actualisé 07/12/2008